Wiki Calhounsquare
Advertisement

1-800-NEW-FUNK est le dix-septième album de Prince. Il s'agit d'une compilation de singles provenant des artistes signés sur le label NPG Records. Cet album est paru le 12 août 1994 chez NPG Records, distribué par Bellmark aux Etats-Unis, et Edel en Europe et Australie. Il fut parfois édité via un partenariat entre Edel et une compagnie locale : par exemple en France la distribution a été assurée par Scorpio Music.

1994 1800NF front

1-800-NEW-FUNK

Genèse[]

1-800-NEW-FUNK est une compilation qui a été montée à la va-vite, suite à l'annonce le 1er février 1994 de la fin du label Paisley Park Records. Warner avait pris cette décision dès lors que Prince, alors en conflit ouvert avec eux, avait annoncé ne plus leur distribuer de nouvelle musique. Après la sortie et le succès de The Most Beautiful Girl In The World, cette compilation éditée sous le nouveau label NPG Records venait démontrer que de nombreux artistes initialement sous contrat avec Paisley Park Records avaient choisi de suivre Prince dans le monde de la musique libre.

Le titre 1-800-NEW-FUNK correspond au numéro de téléphone de la hotline et du site internet du même nom. Ce système de vente par correspondance permettait à Prince de distribuer sa nouvelle musique.

On retrouve donc sur ce disque les vétérans Mavis Staples et George Clinton, que Prince avait sauvé de la banqueroute au milieu des années 1980, ainsi que le groupe New Power Generation, Mayté Garcia, et même la résurrection du groupe Madhouse, une formation jazz-rock qui avait édité deux albums, 8 et 16, sur Paisley Park Records en 1987 (mais qui n'était globalement qu'un pseudonyme de Prince).

On y trouve également quelques nouveaux artistes, comme Nona Gaye ou Margie Cox, et aussi des groupes déjà établis comme The Steeles, une formation de gospel de Minneapolis.

Cet album a été édité quelques jours à peine avant la sortie chez Warner de l'album Come, attribué à "Prince" et considéré comme contenant de la musique ancienne, alors que la musique proposée sur cet album était considérée comme nouvelle et éditée sous l'égide du "Symbole".

Enregistrements[]

La compilation est composée de titres relativement récents et provenant de projets divers. Plusieurs des morceaux avaient déjà été édités sur des albums parus sur Paisley Park Records, et qui ont été réédités pour l'occasion sur NPG Records, avec leurs propres déclinaisons en singles. C'est le cas de Hollywood par George Clinton, qui figure sur l'album Hey Man... Smell My Finger initialement édité en 1993, et de You Will Be Moved de Mavis Staples, édité sur son album The Voice, paru en 1993.

Dans le même cas de figure, on retrouve sur la compilation le single 2gether par les New Power Generation.

Côté "reprises", le titre If Eye Love U 2-Night, chanté ici par Mayte, était paru en 1991 par la chanteuse anglaise Mica Paris. Enfin, A Woman's Gotta Have It chantée par Nona Gaye est une reprise d'un titre de Bobby Womack.

Parmi les morceaux totalement inédits on trouve Standing At The Altar par Margie Cox, un titre enregistré en 1991 pour un projet d'album solo. Le titre Color par The Steeles date de 1992 et devait possiblement figurer sur un album du groupe Minneapolis. Ce groupe éphémère a également produit un titre : MPLS.

Enfin, Love Sign est un duo Nona Gaye/Symbole.

Éditions[]

L'album 1-800-NEW-FUNK est paru en LP, CD, et cassette.

  1. MPLS - Minneapolis (4:26)
  2. Hollywood - George Clinton (4:33)
  3. Love Sign - Nona Gaye & "Symbole" (4:31)
  4. If Eye ♥ U 2night - Mayte (4:19)
  5. Color - The Steeles (4:20)
  6. 2gether - New Power Generation (5:07)
  7. Standing At The Altar - Margie Cox (3:54)
  8. You Will Be Moved - Mavis Staples (4:11)
  9. 17 - Madhouse (5:23)
  10. A Woman's Gotta Have It - Nona Gaye (4:30)
  11. MPLS Reprise - Minneapolis (0:48)

L'édition CD japonais comporte plusieurs titres bonus.

  1. Standing At The Altar (Extended Version) - Margie Cox (5:58)
  2. The Most Beautiful Girl In The World (Sax Mix) - Brian Gallagher (4:30)
  3. The Most Beautiful Boy In The World - Mayte (4:30)

Analyse[]

1994 adNPGvsWB

Les publicités Warner (à gauche) et NPG Records (à droite) se répondent l'une à l'autre.

Avec cette compilation, Prince voulait prouver que la fermeture de Paisley Park Records ne l'impactait pas vraiment et qu'il avait en réserve plusieurs artistes avec qui il peut compter pour continuer le business. Le disque est également un pied-de-nez à Warner qui a prévu de faire paraître l'album Come deux jours plus tard. Des publicités sont parues dans la presse, dans lesquels NPG Records reprenait celle de Warner en focalisant sur l'art plutôt que sur l'argent. Le titre phare de la compilation 1-800-NEW-FUNK est incontestablement Love Sign, le duo entre Prince et Nona Gaye. Prince a largement soutenu ce titre, en produisant un clip (réalisé par Ice Cube) et en le jouant dans des prestations TV. Ce titre est paru en single uniquement dans le circuit promotionnel, Warner n'ayant pas autorisé de nouvelle sortie commerciale après le succès de The Most Beautiful Girl In The World.

Au delà de ce titre la compilation affiche une certaine unité dans la production, ce qui est normal car quelque soient les artistes, les parties instrumentales reposent essentiellement sur les mêmes musiciens, à savoir le coeur des NPG avec Michael Bland, Sonny T, Tommy Barbarella et Mr Hayes. Seul le titre Hollywood est joué par des musiciens différents.

Musicalement la compilation reste dans le funk / soul avec un son plutôt "rond", agrémenté de cuivres, dans l'esprit de ce que l'on connaissait sur l'album Love Symbol. Toutefois, l'ensemble de l'album est constitué de morceaux plutôt mid-tempo, dont aucun ne se distingue vraiment. MPLS et Hollywood proposent un funk plutôt "lourd" mais qui ne décolle pas vraiment. Plus spartiates, Love Sign, If Eye Love U 2-Night, ou Color manquent un peu d'inspiration. Le retour de Madhouse avec le titre 17 a été plutôt bien accueilli, bien que le personnel du groupe ait complètement changé. Tout repose donc sur la prestation de Eric Leeds au saxo. Enfin la reprise de Bobby Womack par Nona Gaye est assez ennuyeuse.

Au final, l'album est cohérent mais le matériel présenté risque de ne pas être assez prometteur pour atteindre le sommet des charts.

Singles[]

1994 standing front

L'album a donné lieu à un seul single commercial, Standing At The Altar. Les titres Love Sign et MPLS sont sortis uniquement en promo. Les titres If Eye Love U 2-Night, The Most Beautiful Boy In The World, The Most Beautiful Girl In The World (sax version), et 2gether sont édités en singles rattachés à d'autres albums. Le titre Whistlin' Kenny qui figure en face B de Standing At The Altar est la seule représentation officielle du projet MC Flash. Le CD single du titre MPLS a été pressé au Canada et diffusé en toute petite quantité via les NPG Stores et la hotline 1-800-NEW-FUNK.

1994 mpls
  • commercial singles
    • Standing At The Altar / 17 [7", CD Single] DE
    • Standing At The Altar (1-800-NEW-FUNK 3:55) (extended) / 17 DE
    • Standing At The Altar (3:55) / Whistlin' Kenny [12"] US
  • promotional singles
    • Love Sign (radio edit 3:24) (1-800-NEW-FUNK 4:33) (Storyboard Video Mix 5:36) [12", CD] DE, UK
    • MPLS (4:26) / (12 Inch Mix 7:00) / The Ryde Dyvine (4:17) CA

Critiques[]

L'album 1-800-NEW-FUNK fut assez mollement accueilli par les critiques. Si Love Sign ou la présence de Mavis Staples, George Clinton, Margie Cox ou Nona Gaye ont été appréciées, personne n'a été dupe sur les autres artistes ou groupes, qui ne sont que des ersatz de Prince.

Performances commerciales[]

Essentiellement portée par le single Love Sign, qui n'a eu lui même qu'un succès modeste (n°72 pop et n°32 R&B aux US) la compilation ne pouvait pas faire de miracles d'autant que ce type de disque avec des artistes multiples est souvent difficile à vendre. L'album n'est entré que dans le classement R&B américain, atteignant la 45ème place, et a manqué d'entrer dans le chart pop. Il n'a pas été classé par ailleurs. Malgré cela, l'organisation de Prince affirma que le disque avait atteint la certification de disque d'or (500 000 exemplaires distribués). Cependant, la RIAA n'indique pas que cet album ait été certifié.

Héritage[]

Au final, peu des productions annoncées par le biais de cette compilation ont été concrétisées. L'album de Madhouse n'est jamais sorti, celui du groupe Minneapolis non plus, et le projet avec Margie Cox a été abandonné. Les albums de Mavis Staples et de George Clinton, déjà édités sur Paisley Park Records, ont bien été réédités sur NPG Records mais en quantité infime. Quant à l'album des New Power Generation, il était déjà sorti l'année précédente. Finalement, la seule sortie consécutive à cette compilation fut l'album Child Of The Sun de Mayté, en 1995.

Advertisement