FANDOM


1999 Deluxe est une réédition de l'album1999 initialement paru en 1982, et qui comprend dans sa configuration ultime 24 morceaux inédits, un enregistrement live et un DVD. La date de sortie officielle est le 29 novembre 2019. Ce projet a été initié par le Prince Estate, et l'album parait sous les labels NPG Records / Rhino Records / Warner Bros Records.

2019 1999deluxe off

La pochette de l'édition Deluxe de l'album 1999 est une évolution de la pochette originale.

Contexte

Une édition Deluxe de l'album 1999 est envisagée au moins depuis 2017. A la suite de la parution de Purple Rain Deluxe, il semblait assez logique de poursuivre les rééditions avec cet autre album mythique. L'important matériel musical enregistré en studio à cette époque permet d'alimenter facilement des disques de morceaux inédits. Cependant, les errements juridiques et contractuels liés à la succession de Prince ont rendu difficile la concrétisation de ce projet. Les choses se sont un peu arrangées dans la seconde moitié de 2018, lorsque les droits d'édition ont été partagés : Sony Music a obtenu la gestion des rééditions post-1995 et Warner a conservé les droits sur les éditions des enregistrements d'avant cette date.

La première sortie Warner intervenue après Purple Rain Deluxe fut toutefois Piano And A Microphone 1983, le 21 septembre 2018. Cette sortie s'est effectuée au détriment de 1999 Deluxe, qui a été laissé de côté alors que son séquencement et la préparation de sa sortie étaient déjà bien avancées. A l'époque, aucune communication officielle n'avait été faite à propos de 1999 Deluxe, les informations connues sur le sujet étant des indiscrétions obtenues de la part de personnes proches du projet. Est venu ensuite le projet Originals, qui a conduit à décaler encore la sortie de 1999 Deluxe.

2019 1999d vinylboxset

Coffret CD Super Deluxe Edition de l'album 1999

Début 2019, les rumeurs reprennent et la sortie de 1999 Deluxe finit par être confirmée le 10 septembre 2019. L'album sera proposé sous diverses déclinaisons LP, CD et DVD dont un impressionnant coffret de 10 vinyles.

Contenu

Le contenu du coffret 1999 Deluxe a été confirmé par le Prince Estate le 10 septembre 2019.

La version dite Super Deluxe Edition proposera :

- l'album original 1999 en version remasterisée en 2019 (1 CD ou 2 LP)

- un disque de promo, mixes & b-sides (1 CD ou 2 LP)

- deux disques d'inédits issus du Vault, soit 24 titres au total (2 CD ou 4 LP)

- un album live enregistré au Masonic Temple Auditorium à Detroit, le 30 novembre 1982 (1 CD ou 2 LP). Il s'agit du second show donné ce soir là, ayant débuté à minuit. Tandis que le show en matinée circule depuis longtemps parmi les pirates, l'enregistrement proposé ici est totalement inconnu.

- une vidéo intégrale du second concert donné à Houston The Summit, le 29 décembre 1982 (1 DVD). Nous disposions déjà en pirate d'une vidéo du premier show donné ce soir là (incomplète et de qualité moyenne), et le film du deuxième concert était totalement inconnu jusqu'ici. A vrai dire, l'existence même de ce second show à Houston était inconnue jusqu'à la publication d'un extrait du DVD le 12 septembre 2019 dans lequel le compte officiel précise que les images proviennent "du deuxième show donné ce soir là".

- côté présentation, le set comprend des photographies de paroles de chansons écrites par Prince, des photographies rares de Allen Beaulieu, des notes de pochettes de David Frickle (journaliste pour Rolling Stone), ainsi que de Duff McKagan, bassiste du groupe Guns'n'Roses et admirateur de longue date de cet album. L'auteur Duane Tudhal et la journaliste Andrea Swensson collaborent également au projet.

Promo, mixes & b-sides Vault, pt 1 Vault, pt 2
  1. 1999 (7″ Stereo Edit)
  2. 1999 (7″ Mono Promo-Only Edit)
  3. Free (Promo Only Edit)
  4. How Come You Don’t Call Me Anymore ?
  5. Little Red Corvette (7″ Edit)
  6. All The Critics Love U In New York (7″ Edit)
  7. Lady Cab Driver (7″ Edit)
  8. Little Red Corvette (Dance Remix Promo Only Edit)
  9. Little Red Corvette (Special Dance Mix)
  10. Delirious (7″ Edit)
  11. Horny Toad
  12. Automatic (7″ Edit)
  13. Automatic (Video Version)
  14. Let’s Pretend We’re Married (7″ Edit)
  15. Let’s Pretend We’re Married (7″ Mono Promo Only Edit)
  16. Irresistible Bitch
  17. Let’s Pretend We’re Married (Video Version)
  18. D.M.S.R. (Edit)
  1. Feel U Up
  2. Irresistible Bitch
  3. Money Don’t Grow On Trees
  4. Vagina
  5. Rearrange
  6. Bold Generation
  7. Colleen
  8. International Lover (Take 1) [Live In Studio]
  9. Turn It Up
  10. You’re All I Want
  11. Something In The Water (Does Not Compute)
  12. If It’ll Make U Happy
  13. How Come U Don’t Call Me Anymore? (Take 2)
  1. Possessed (1982 Version)
  2. Delirious (Full Length)
  3. Purple Music
  4. Yah, You Know
  5. Moonbeam Levels (2019 Remaster)
  6. No Call U
  7. Can’t Stop This Feeling I Got
  8. Do Yourself A Favor
  9. Don’t Let Him Fool Ya
  10. Teacher, Teacher
  11. Lady Cab Driver / I Wanna Be Your Lover / Little Red Corvette (Tour Demo)

Enregistrement

Pour le contenu de l'album original, voir : 1999.

Cette section concerne les disques constitués des inédits issus du Vault.

Le coffret Deluxe propose des chutes de studio dans un ordre relativement chronologique. Le premier CD comporte les titres enregistrés juste après que Prince ait fait paraître Controversy, entre novembre 1981 et avril 1982, puis le second poursuit avec les morceaux jusqu'à l'été 1982.

Au début du processus d'enregistrement, Prince travaille pour un projet de groupe féminin qui deviendra Vanity 6. Money Don't Grow On Trees fait possiblement partie des sessions pour ce projet, mais seule une version avec la voix de Prince existe dans le Vault. En revanche un autre titre, You're All I Want, existe en plusieurs versions dont une avec la voix de Kim Upsher. La version de Prince figure sur ce CD. Proche de Horny Toad, elle a été écartée de l'album. Vagina est aussi un titre destiné à ce projet.

Le CD contient Feel U Up et Irresistible Bitch, deux titres qui seront réutilisés plus tardivement dans sa carrière, dans des versions refaites de zéro. Il est donc intéressant de découvrir l'idée de départ qui a conduit à l'élaboration de ces morceaux. Bien que les deux titres soient techniquement sur deux bandes distinctes, un assemblage sur cassette démontre que Prince voulait associer les deux morceaux. Ils sont donc repris sous cette forme dans ce CD.

Le rythme et les arrangements de Rearrange, enregistrée fin 1981, paraissent similaires à ceux de Lady Cab Driver, et bien que les deux morceaux n'aient rien à voir entre eux, il est fort possible que ce titre ait été laissé de côté pour laisser la place à son illustre grande soeur.

Le morceau Colleen est un instrumental, cette piste a été offerte à l'ingénieure du son travaillant avec Prince à l'époque, Peggy McCreary, dont le second prénom est justement Colleen.

Concernant International Lover, Take 1 il s'agit d'une première version faite en studio avec Morris Day à la batterie, ce qui semble indiquer que ce titre était initialement destiné à The Time. Dans la même lignée, le titre Bold Generation a probablement été écrit pour The Time, et écarté de leur second album. Revisité des années plus tard, il est devenu New Power Generation sur l'album Graffiti Bridge. Ce titre comporte d'ailleurs Morris Day à la batterie.

Possessed est un titre qui est déjà paru sur Purple Rain Deluxe, mais il s'agit là d'une version antérieure (la première de ce titre), enregistrée début 1982. Elle comporte des différences suffisantes pour justifier son intégration ici.

Le CD contient aussi une version intégrale de Delirious. Comme ce fut le cas avec de nombreux autres titres précédemment (I Feel For You, ou Sexy Dancer par exemple), Prince a enregistré d'entrée de jeu une version longue qui fut ensuite éditée pour figurer dans l'album. Le master de ce titre est donc celui qui servit à produire la version de l'album. La version intégrale a une durée de six minutes.

Deux autres titres sont des ébauches (bien que complètes) de morceaux ayant été totalement ré-enregistrés par la suite : Teacher, Teacher et Can't Stop This Feeling I Got. Ces deux titres ont été retravaillés avec The Revolution en 1986, et Can't Stop This Feeling I Got fut une nouvelle fois enregistrée en 1989 pour figurer sur Graffiti Bridge.

Parmi les autres chutes de studio que l'on trouve sur ces CD, Do Yourself A Favor a une place particulière. Ce morceau a été écrit à l'origine par Pepe Wilie pour le groupe 94 East, il fait partie des fameux "Cookhouse 5", les cinq premiers titres sur lesquels Prince ait travaillé en studio, au début de l'année 1976. Il s'intitulait alors If You See Me. Pepe Willie a souvent expliqué qu'il ne possédait pas lui même les bandes de ces enregistrements, qui sont restées inédites jusqu'aux années 1990, et Prince a donc enregistré Do Yourself A Favor en 1982 à partir de ses souvenirs de la chanson. Il est probable qu'il s'agissait alors juste d'un exercice en studio. Le morceau Do Yourself A Favor est finalement paru en 1986 chanté par Jesse Johnson, sur son album intitulé Shockadelica. Seuls Pepe Wille et Jesse Johnson sont crédités sur ce titre.

La quasi totalité des inédits proposés sur ces CD proviennent de sessions antérieures à la sortie de l'album et beaucoup de titres ont pu être considérés pour l'album original, sans finalement qu'ils ne figurent sur l'édition finale. C'est probablement le cas des nombreux essais de "rockabilly funk" qui ont conduit finalement à ce que Delirious soit le morceau choisi. Dans cette catégorie on trouve Turn It Up, No Call U, ou encore Yah You Know. D'autres titres auraient pu faire l'objet de faces B, c'est le cas notamment de Purple Music, long titre au beat hypnotique et électro, et autre manifeste de la fête et de l'amour de la musique.

Autre surprise présente sur ce CD, le "tour demo" de Lady Cab Driver, I Wanna Be Your Lover, Head et Little Red Corvette. Il ne s'agit pas d'une répétition mais bien d'un enregistrement studio que Prince a réalisé seul. Probablement enregistré dans l'urgence, ce medley a été utilisé pour faciliter les répétitions et montrer directement ce que Prince souhaitait obtenir sur scène. Prince a donc joué en studio les pistes de ces quatre titres en séquence. Il ne s'agit pas d'une recomposition de pistes existantes, mais bien d'un enregistrement totalement nouveau où Prince a repris chacun des instruments. Ironie du sort, il semble que ce medley a été joué en concert une seule fois, lors du premier show de la deuxième partie de la tournée, à Lakeland Californie. Le principe de réenregistrer des chansons pour en faire un medley unique a été réutilisé plus tard pour le Purple Medley.

Pour ce qui concerne l'enregistrement du concert de Detroit, Michael Howe a précisé que le show a été mixé directement depuis la bande 24 pistes 2 pouces, issue de la table de mixage de la salle de concert. Le mixage a été réalisé par David Z lui-même, c'était lui qui avait procédé à l'enregistrement du concert en 1982.

Dans l'ensemble la remasterisation du coffret a été confiée à Bernie Grundman, lequel avait déjà réalisé le mastering de tous les albums de Prince.

Éditions

2019 1999d 2lppurple

L'édition 2LP en vinyle violet

Au total ce sont six éditions différentes qui seront disponibles :

Super Deluxe Vinyl Edition : Format: 10LP+DVD 180g black vinyl. Boitier en deux parties. Livret de 36 pages en couleurs. 4x pochettes gatefold 2LP and 1x large pochette 2LP • 10x pochettes intérieures en couleurs • Shrinkwrap • Sticker

Super Deluxe CD Edition : Format: 5CD+DVD. Boitier en deux parties. Livret de 48 pages en couleurs. 6x panneaux ouvrant • Shrinkwrap • Sticker

Deluxe Vinyl Edition : Format: 4LP 180g black vinyl. Boitier en deux parties • 1x gatefold 2LP jacketet 1x wide spine 2LP jacket • 4x 4 pochettes intérieures couleurs • Shrinkwrap • Sticker

Deluxe CD Edition : Format: 2CD. Boitier softpack à 8 panneaux • Livret 16 pages couleurs • Shrinkwrap • Sticker

Remastered Vinyl Edition : Format: 2LP 180g Purple vinyl. Édition limitée à 25 000 pièces, les copies ultérieures seront en vinyl noirs. 1x jacquette 2LP • 2x pochettes intérieures couleurs • Shrinkwrap • Sticker

Remastered CD Edition : Format: 1CD. Boitier softpack 4 panneaux. • Livret 8 page couleurs • Shrinkwrap • Sticker

Analyse

Les éditions et rééditions proposées par le Prince Estate s'améliorent au fil des sorties. Et si certaines choses pouvaient être reprochées à Purple Rain Deluxe, il faut admettre que le coffret proposé pour 1999 va au delà de bien des espérances.

Pour la première fois, en plus des traditionnels CD d'inédits et de faces B, il est proposé un album live, intégral, issu d'un concert de la tournée 1999. Il sera couplé à un DVD d'un autre concert de la même tournée. Les deux shows proposent des différences sensibles qui démontrent que Prince, déjà même avant Purple Rain, n'entrait pas dans le schéma classique des tournées millimétrées, mais se donnait beaucoup de libertés lors de ses concerts en changeant le contenu au fil des dates tout en conservant la trame principale du spectacle.

L'intérêt pour ces concerts redouble lorsque l'on voit que le live "audio" est issu d'un enregistrement totalement inconnu des pirates. Il en est de même pour le DVD, issu d'un concert qui n'était même pas référencé dans les bases de données des fans : le second show donné à Houston le 29 décembre 1982, qui avait été totalement oublié.

L'autre partie intéressante du coffret est bien entendue celle constituée des titres issus du Vault, avec les 24 inédits qui composent à eux seuls un double album spécifique, finalement bien plus conséquent que le double album originel. On constate alors que le matériel enregistré pour 1999 a donné lieu à une folie créatrice et progressive : les morceaux des premières sessions sont une évolution du son créé pour l'album Controversy, puis au fil du temps les idées se démultiplient. D'abord celles d'un brulot rock / new-wave, un peu dans l'esprit de Dirty Mind, et dont le titre Vagina en est le plus digne représentant. Dépourvu de batterie, et ciselé à la guitare, le titre fut destiné aux Vanity 6, et on peut imaginer qu'un titre comme Bite The Beat qui figure sur leur album, est un successeur à ce premier essai.

Les différents essais de "rockabilly funk" montrent aussi que Prince a cherché ses marques dans ce style pendant un temps, produisant des morceaux de structure et d'arrangements différents tout en assurant une progression vers ce qui deviendra un classique, le titre Delirious proposé ici en version intégrale.

C'est bien évidemment dans le domaine de l'électro-funk que Prince donne toute la mesure de son talent inventif, et de sa maîtrise stylistique. Bien qu'ils ne collent pas toujours au concept de l'album final, les tentatives vaguement disco telles que Rearrange, Bold Generation, ou Don't Let Him Fool Ya correspondent bien au son de l'époque et n'ont pas été considéré alors comme suffisamment innovantes pour figurer sur l'album. On y retrouve toutefois un grand nombre d'artifices qui nous témoignent de l'émergence du Minneapolis Sound : sons de claviers électro, riffs endiablés, guitares rythmiques superposées, soli de guitare rageuse et surgissant telle un chat sauvage, et basses hypnotiques. Ceci sans compter la voix de Prince, et les phrasés légendaires qui forment le lien de tout cela. De quoi satisfaire les fans de ce son, d'autant que la qualité sonore est parfaite, au contraire de ce que l'on trouvait sur Purple Rain Deluxe.

Certains fans ont noté l'absence de morceaux mythiques, comme Lust U Always ou Extraloveable (première version). Il a été précisé de manière officieuse que ces titres ont été envisagés puis finalement écartés, en raison principalement du mouvement #MeToo sur les agressions sexuelles faites aux femmes. Ces deux titres font référence au viol comme possibilité de soumission d'une femme, et même si on sait que Prince joue un personnage dans ces chansons, il était préférable de ne pas les faire figurer dans cette réédition. Il est d'ailleurs possible que ces titres aient été écartés de l'album original pour ce même motif.

L'écoute du concert audio révèle aussi son lot de surprises. Nous disposons déjà de beaucoup d'enregistrements "soundboard" de la tournée qui suivit l'album 1999, et la différence de qualité sonore est assez flagrante. La plupart des enregistrements trouvables en éditions pirates sont en effet issus de cassettes audio avec un "downmix" stéréo, alors qu'ici le son a été remixé à partir des 24 pistes originales de la bande master. Il en résulte une spatialité et un équilibre dans les voix et les instruments qui rendent l'écoute très agréable. Pour autant, le show lui même n'est pas nécessairement le plus dingue ou le plus abouti de la tournée. La première moitié du concert accuse son âge et les arrangements sont parfois un peu roboratifs. Prince est plus en forme sur la seconde partie du concert, et les deux morceaux finaux (1999 et D.M.S.R.) offrent enfin le potentiel de ses performances live débridées. Il est probable aussi que le choix du concert ait été dicté par des exigences techniques : il n'est pas certain que tous les concerts de cette tournée aient bénéficié d'un enregistrement sur 24 pistes. Il fallait aussi en trouver un qui comporte un plus grand nombre de titres de l'album 1999, et celui-ci contient notamment Little Red Corvette et Automatic qui n'étaient pas jouées sur toutes les dates.

Passons maintenant au point d'orgue, le DVD du second show de Houston en décembre 1982. Compte tenu de ses limitations techniques, il est logique que ce document ait été laissé aux acheteurs du plus gros format de coffret (le Super Deluxe). En effet l'image, bien que rehaussée, affiche un grain et des couleurs délavées qui accusent son âge. Côté son, malgré les efforts c'est moins bon que live audio du coffret. Notamment, on entend une réverbération assez forte sur certains titres, le Summit de Houston n'étant pas un modèle d'acoustique. C'est une salle de sports de 16 000 places, tout en béton. Les images proviennent du système de projection sur grands écrans de la salle. Pour le contenu, le show montre un Prince très enthousiaste et inspiré, et un déroulé d'une qualité jamais vue sur les vidéos pirates existantes. On constate que dès l'année 1982 Prince est déjà dans une théatralisation assez avancée de ses shows, n'hésitant pas à faire apparaître un lit aux montants de cuivre, faire un strip tease, et jouer avec les deux niveaux de la scène en glissant par la rampe de pompiers. Le groupe est très mis en avant, et on ne peut que se délecter de Jill Jones lorsqu'elle apparaît en petite tenue.

Au final, nous disposons d'un coffret prestigieux, complet, avec une excellente qualité sonore tout du long. De quoi bien nous occuper pendant les soirées d'hiver !

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .