Wiki Calhounsquare
Advertisement

Glam Slam Ulysses est un spectacle de comédie musicale développé par Prince en 1993 et mettant en vedette Carmen Electra. Le spectacle a été proposé à Los Angeles pendant deux semaines, sans donner lieu à une tournée ensuite.

1993 GSU affiche

Contexte[]

Après avoir annoncé le 7 juin 1993 qu'il souhaite sortir de l'industrie du disque et prendre pour nom un Symbole imprononçable (voir l'article : conflit avec Warner), Prince se trouve confronté tout de même à la nécessité de faire paraître sa nouvelle musique. Il fut donc nécessaire de rechercher des modes de diffusion alternatifs aux supports musicaux que sont les disques vinyles et CD, et les cassettes. C'est ainsi que parmi les pistes explorées, auxquelles figurent l'ouverture des NPG Stores et la conception d'un jeu sur CD-ROM appelé Interactive, la mise en oeuvre d'une comédie musicale est également à l'ordre du jour.

L'autre élément ayant concouru à ce projet est la présence de Carmen Electra. Cette dernière, alors totalement inconnue, a rejoint le giron princier en 1991 et travaille à la réalisation de son album pour Paisley Park Records. Elle est aussi la nouvelle muse et petite amie de notre idole. Cependant ce statut va évoluer courant 1992 avec l'arrivée de Mayte Garcia. Progressivement, Carmen est mise sur la touche tandis que son album est constamment retardé et ne sera édité que le 9 février 1993. La production du spectacle Glam Slam Ulysses est l'occasion de la relocaliser à Los Angeles, ce qui laissa le champ libre à Mayte à Minneapolis.

Le spectacle Glam Slam Ulysses n'a aucun lien précis avec les clubs Glam Slam que Prince avait ouvert à la même époque, mis à part que l'unique représentation eut lieu au Glam Slam de Los Angeles.

Enregistrement / Préparatifs[]

Le spectacle Glam Slam Ulysses est une comédie musicale mélangeant la danse et la vidéo, et l'histoire est vaguement inspirée de l'Odyssée d'Homère. Prince a sélectionné pas moins de 13 nouveaux titres pour figurer dans ce spectacle, tout enregistrés fin 1992 / début 1993. C'est la toute première fois que le nom de Symbole est utilisé au lieu de Prince pour désigner l'auteur des morceaux.

A l'époque de la tenue du spectacle, soit en août et septembre 1993, il n'y avait aucune autre façon de pouvoir entendre cette nouvelle musique. Ce spectacle est la première pièce inédite livrée par Prince depuis l'album Love Symbol paru en octobre 1992 (et si l'on excepte l'album Gold N i g g a paru au même moment en Europe). Les morceaux qui le composent seront tous édités sur des albums ultérieurs mais dans des versions remaniées pour la plupart, ce qui ajoute au côté exclusif de cette production. On retrouvera aussi des éléments vidéo issus de ce spectacle dans le film-TV The Beautiful Experience.

Scène Chanson Présent ultérieurement sur l'album
The Ship "Strays of the World" Crystal Ball
Lotus Land "Dolphin" The Gold Experience
The Cyclops "Interactive" Crystal Ball
Circe "Pheromone" Come
Penelope "Dark" Come
Hades "Loose" Come
The Sirens "Space" Come
Scylla "What's My Name" Crystal Ball
Calypso "Endorphinemachine" The Gold Experience
The Suitors "Race" Come
The Trojan Horse "Come" Come
The Homecoming "Strays of the World" Crystal Ball
The Celebration "Pope" The Hits / The B-Sides


Le spectacle a pour but essentiel de mettre en valeur la danseuse Carmen Electra, qui l'a également chorégraphié en partie avec l'aide de Jamie King, qui avait notamment travaillé sur la tournée Dangerous de Michael Jackson.

Production :
Conception : Prince & Kenneth Robins
Direction : Kenneth Robins
Production : David Haugland
Chorégraphie : Jamie King
Décors : Jack Barkla
Vidéo : Tom Adair & Gail Yasunaga
Costumes : Jack Edwards
Lumières: Barry Browning

Danseurs :
Carmen Electra
Chad Allen
Sergio Carbohal
Shaun Earl
Joaquin Escamilla
Kerri Ann James
Sebastian Lacause
Dina Lee Helm
Becky Luckett
Stefanie Roos
Dominique Schatz
Kevin Stea
Alexis Valentine
Frank William

D'après les informations obtenues de l'équipe de danseurs, le spectacle a été construit de la façon suivante : chaque lundi, Prince livrait à Jamie King une sélection de nouveaux morceaux, sur lesquels ce dernier devait développer une chorégraphie et une mise en scène pour le vendredi suivant. Au départ il s'agissait de pouvoir animer la scène du club Glam Slam de Los Angeles pendant les week-ends, puis au final l'ensemble de ces pièces a constitué un show complet d'une durée de 65 minutes.

Glam Slam Ulysses (21 août - 3 septembre 1993)[]

Dans la lignée des clips vidéos de Prince de l'époque et de l'ambiance parfois fétichiste de Diamonds And Pearls, comme dans les clips de Violet The Organ Grinder ou Gett Off, et le tout exacerbé par la danse et la sexualité, le spectacle affiche un côté provocateur et proche du sadomasochisme. Carmen Electra elle-même se retrouve à un moment enfermée dans une cage et porte un costume de chat en cuir. Dans le tableau The Sirens, les danseuses portaient un costume de squelette recouvrant à peine leurs parties intimes. Au global le spectacle est une adaptation libre de danse, de musique, de vidéo, et d'énergie sexuelle.

Glam Slam Ulysses est la première production intégralement attribuée à Symbole.

Le show a débuté le 21 août 1993 pour une durée de deux semaines. Les billets étaient en vente au prix de $19,99 et 400 places étaient disponibles chaque soir. A la suite de son ouverture à Los Angeles, le spectacle devait tourner dans les principales villes américaines.

Accueil critique[]

L'accueil de ce spectacle par la presse spécialisée fut glacial, très à l'opposé de l'énergie censée être portée par le show. Dans le Variety du 24 août 1993, Troy Augusot qualifie le show de "Homer-erotica", et le considère "ennuyeux".

Advertisement