Wiki Calhounsquare
Advertisement

Cet article est la deuxième partie d'un article concernant Sheila E. La première partie est consultable en suivant ce lien.

Sheilae2

Tournée en solo et Love On A Blue Train (1986)[]

1986 romance1600live

Le début de l’année 1986 est dévolu à la première tournée de Sheila E en tant qu’artiste solo. Son groupe d’alors n’évolue guère par rapport au Purple Rain Tour, et comprend : Stephan Birnbaum (guitare), Karl Perazzo (batterie), Susan Davis - Appelman (claviers), Juan Escovedo (percussion), Eddie M. (sax), et Ken Grey (keyboards), ainsi que la première apparition de Levi Seacer Jr à la basse. Miko Weaver, qui faisait partie du groupe précédent, a rejoint The Family puis The Revolution.

La tournée débute par des concerts aux Etats-Unis uniquement, en février et mars. La prestation au Warfield Theatre de San Francisco le 8 mars 1986 fait l’objet d’une captation en vidéo et sera édité en VHS et Laserdisc un peu plus tard dans l’année sous le titre Romance 1600 Live. Prince et l’ensemble de The Revolution est invité sur scène pour A Love Bizarre et Kiss. Ce dernier titre ne figure pas dans la vidéo, mais la prestation de A Love Bizarre verra Sheila E relégué aux arrière-plans pour laisser Prince prendre la conduite du show.

En avril elle donnera quelques concerts en Europe, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas. 

1986 loveblue45

Love On A Blue Train - single japonais

A l’occasion de la sortie au Japon d’un « Dance EP » intitulé The Glamorous Club Dance EP, elle livre un morceau alors inédit, Love On A Blue Train, pour figurer sur ce disque. Pour appuyer la sortie de ce maxi-single, une déclinaison en 45T est également proposée. Le titre sera présent ultérieurement sur l’album Sheila E qui parait en février 1987, mais la version a été retravaillée entre temps.

En septembre 1986, elle assure à nouveau la première partie de Prince à l’occasion des concerts du Parade Tour donnés pour la première et dernière fois avec The Revolution au Japon. Pour ces concerts elle est accompagnée d’un groupe presque entièrement nouveau : on y trouve Timothy Riley (batterie), Rafael Wiggins, Jr (basse), Levi Seacer Jr (guitare), Carl Wheeler (claviers), Boni Boyer (claviers), Norbert Stachel (saxophone), Juan Escovedo (percussions). Le set d’une durée de 45 minutes contenait : Intro / Love On A Blue Train / Erotic City / Soul Salsa / Sister Fate / Bedtime Story / Toy Box / Percussion Solo / Holly Rock / The Glamorous Life. Le titre Soul Salsa est un instrumental que l’on retrouve sur l’album Sheila E paru en février 1987.

Intégration dans le groupe de Prince (1986/87)[]

En septembre 1986, Sheila E est témoin de la dissolution effective du groupe The Revolution.  Comme souvent dans ce type de situation, Prince a rapidement souhaité passer à autre chose. La composition d’un nouveau groupe s’est faite presque naturellement car la plupart des musiciens avaient déjà l’habitude de jouer occasionnellement avec Prince.

Ainsi, Sheila E convient de tenir la batterie dans le nouveau groupe de Prince. Elle amène avec elle deux pointures : la claviériste et vocaliste Boni Boyer, et le bassiste Levi Seacer Jr. Les répétitions démarrent presque immédiatement.

Beaucoup d’analystes n’ont pas réellement compris à l’époque pourquoi une artiste comme Sheila E, qui avait fait paraître deux albums en son nom certifiés Disque d’Or et avait à son actif plusieurs tournées solo, se mettait ainsi en arrière-plan. Pour beaucoup, le fait d’être simplement une musicienne dans le groupe de Prince allait à contre-courant de son développement de carrière.

Pour autant, Sheila E restait une artiste à part entière et elle préparait également la sortie de son troisième album solo, le premier qui ne serait pas totalement écrit et créé par Prince. D’autre part, Prince jouissait à cette époque d’une popularité grandissante en Europe qui l’a conduit à tourner le dos aux Etats-Unis pendant un temps. En débarquant avec Sheila E dans son groupe, déjà connue des fans de la première heure, Prince s’assurait un succès presque inévitable. D’ailleurs, le nouvel album de Sheila E est simplement intitulé « Sheila E », ce qui montre bien une volonté de renouveau par rapport aux deux premiers et laisse entendre qu’il s’agit de son premier album à destination de l’Europe.

Une autre raison, plus personnelle, a peut être conduit Sheila E à rester présente dans l’entourage proche de Prince. Bien que Prince ait toujours couru plusieurs lièvres à la fois, sa petite amie régulière était jusqu’alors Susannah Melvoin (la sœur jumelle de Wendy Melvoin). La séparation avec Susannah en 1986 a été l’une des raisons pour laquelle The Revolution s’est disloqué. Sheila E est alors revenue au premier plan. Elle raconte notamment dans son autobiographie que Prince lui aurait parlé de mariage pendant un concert donné en Europe.

Sheila E (1987)[]

1987 sheilaeLP

Sheila E - LP

Le troisième album de Sheila E (et second à paraître sur Paisley Park Records) est donc éponyme et il parait le 19 février 1987. L’album a déjà été précédé du single Love On A Blue Train paru uniquement au Japon, et du single Hold Me écrit par Sheila E, Constance Guzman et Eddie Minninfield. Ce titre est parfois nommé Touch Me sur certaines éditions (Japon, Canada) mais la version est identique. Sa face B est The World Is High, un titre sans participation de Prince. Le single Hold Me obtient des scores honorables : n°22 dans le chart Dance/Club et n°68 dans le Billboard 100 Singles. Il est aussi apprécié des radios européennes.

L’album contient pour la première fois des morceaux qui ne sont pas écrits par Prince. C’est à la fois une première pour Sheila E mais aussi pour le label Paisley Park Records, qui doit chercher à se diversifier d’autant que Prince ne peut plus systématiquement contrôler l’ensemble des productions. Le disque voit tout de même 5 de ses 10 titres écrits, composés et interprétés par Prince : One Day (I’m Gonna Make You Mine), Koo Koo, Pride And The Passion, Boy’s Club, et Love On A Blue Train. Les titres restants sont des compositions de Sheila E avec son entourage.

1987 kookoo45

Koo Koo - single USA

L’album Sheila E va toutefois manquer d’un effort de promotion pour être un véritable succès, le seul vidéo clip de cet album est celui de Koo Koo (un single qui n’entrera pas dans le US Billboard, et qui comprend l'inédit Paradise Gardens en face B) et du fait du démarrage de la tournée Sign O The Times en mai 1987, Sheila E elle-même n’a pas la possibilité de tourner ou promouvoir cet album. Aux Etats-Unis, il monte jusqu’à la 56ème place du Top Albums, et la 24ème place dans les charts « Black ». L’album est cependant bien accueilli en Europe, où il parvient à se classer modestement aux Pays-Bas, en Suisse et en Suède. Il reste un succès d’estime pour les autres pays.

Tournées Sign O The Times (1987) et Lovesexy (1988-89)[]

1988 sheilae live

Pendant deux années, de février 1987 à février 1989, Sheila E est donc intégrée au groupe de Prince. Elle est un élément essentiel à la tournée Sign O The Times qui a lieu en Europe en mai et juin 1987, puis à la tournée Lovesexy qui débute par Paris en juillet 1988, se prolonge aux Etats-Unis en septembre 1988, et se terminera au Japon en février 1989. Entre temps, elle assiste à l’inauguration des studios Paisley Park en septembre 1987 et figure dans le film-concert Sign O The Times qui parait à la fin de l’année 1987. En studio, elle joue un rôle proéminent sur le Black Album, dont la sortie est annulée en décembre 1987, puis sur Lovesexy qui parait en mai 1988.

Durant cette période, un quatrième album est en préparation pour Paisley Park Records, avec une parution envisagée pour début 1989. Le travail sur cet album a débuté dès 1987, juste après la sortie de l'album éponyme. Il aurait contenu six compositions de Prince : 3 Nigs Watchin' a King Fu Movie, Knucklehead, Latino Barbie Doll, Soul Company, Girl Power et Scarlet Pussy. Il devait comprendre aussi une reprise du titre The Ghetto de Donny Hathaway, ainsi que trois autres titres de Sheila E. Le titre Scarlet Pussy est toutefois paru en face B du single Eye Wish U Heaven de Prince en septembre 1988, ce qui peut signifier que soit l'album était déjà annulé à ce moment là, soit que ce titre était ainsi partagé avec Sheila E, ou encore que la version prévue pour l'album de Sheila E était différente. Le titre Latino Barbie Doll a été réutilisé plus tard pour Mayte.

Harassée et souhaitant marquer une pause après la fin de la tournée Lovesexy, elle se retire dans un lieu isolé à proximité de Minneapolis et commence à composer sa propre musique. Rapidement, les relations se distendent avec Prince qui est entre temps occupé par la production de l’album Batman et l’engouement suscité par le film jusqu’en milieu d’année 1989. Prince rencontre Kim Basinger sur le plateau de tournage du film, et une nouvelle romance ne tarde pas à naître. Sheila E quitte alors l’entourage de Prince et se relocalise à Los Angeles.

Carrière après Prince (1990-2010)[]

1990 sexcymbalLP

Sex Cymbal - LP

Sheila E apparaît, avec Morris Day entre autres, dans le film The Adventures Of Ford Fairlane en 1990, où elle joue le rôle d’une chanteuse dans un club interprétant le morceau Funky Attitude. Ce titre figure également sur son premier album solo en dehors de l’entourage princier, Sex Cymbal (n°56 R&B, N°146 pop), qui paraît chez Warner Bros en 1991. L’album est annoncé en single par le morceau titre, mais il n’obtiendra qu’un succès modeste (n°32 R&B). 

Peu après la sortie de l’album, Sheila E connaît de graves ennuis de santé : l’un de ses poumons se tuméfie, et elle a manqué de peu de rester à demi paralysée en raison du fait qu’elle joue depuis de nombreuses années de la batterie avec des talons hauts.

Elle poursuit toutefois sa carrière musicale mais de façon plus sereine, elle figurera notamment dans le « house band » de l’émission TV « The Magic Hour » avec l’ancien basketteur Magic Johnson à la fin des années 1990, et jouera dans le groupe de l’ex-Beatles Ringo Starr à trois reprises en 2001, 2003 et 2006. En 2003 elle organise à Los Angeles le Family Jamm, une réunion d’artistes et groupes ayant travaillé avec Prince dont The Revolution, The Family, The Time, Apollonia, Madhouse, Carmen Electra et Jill Jones.

En 2000 et en 2001, elle fait paraître sur le label Concord Records deux albums de latin jazz, Writes Of Passages et Heaven, qui n’obtiennent qu’un succès d’estime. On retrouve dans le personnel de ces disques le pianiste et clavier Renato Neto, juste avant qu'il ne rejoigne le groupe de Prince.

En 2003 et en 2006, elle rejoint occasionnellement Prince pour des concerts. Entre 2006 et 2009 elle lance le groupe COED (Chronicles Of Every Diva) dans lequel elle fait équipe avec d’autres associés princiers comme Candy Dulfer et Rhonda Smith. On trouve dans ce groupe également Cassandra O’Neal, qui sera peu après recrutée dans le groupe de Prince et se produira pour la première fois avec lui lors des shows du Grand Palais, en octobre 2009.

Entre 2009 et 2012 elle se produit régulièrement avec les membres de sa famille et ils se présentent sous le nom « The E Family ». En 2010, elle vend au stand merchandising de ses concerts un EP de quatre titres, From E 2 U, qui contient le titre Leader Of The Band écrit par Prince (bien que non crédité). Elle participe à la tournée 20ten de Prince en 2010, le rejoignant sur scène pour jouer des percussions. Cependant, des tensions surgissent encore et Sheila E finit par déclarer forfait en plein milieu de la tournée. Il semblerait que Prince lui indiquait rarement si elle jouerait ou non dans le concert du soir, et parfois ne la présentait même pas.

2013 iconLP

Icon - LP

Par la suite, Sheila E reprit sa propre carrière à base de prestations diverses et participations dans de nombreux projets. Elle donne des concerts un peu partout. Durant cette période, elle ne souhaita plus qu’on lui parle de Prince et préférait mettre l’accent sur ses projets personnels.

En 2013 elle fait paraitre un nouvel album, Icon, qui délaisse un peu le côté latin jazz et revient à un son pop et varié. En 2015, elle sort son autobiographie, The Beat Of My Own Drum.

2017 iconicLP

Iconic - CD

La mort prématurée de Prince en 2016 remis toutefois Sheila E au premier plan de ses proches collaboratrices. Elle se propose pour assurer la direction artistique du concert tribute qui a lieu à Minneapolis, mais elle en sera déboutée. Elle assurera toutefois un hommage accompagnée des New Power Generation sur la chaine BET le 26 juin 2016. Elle fait paraitre en ligne un single hommage, Girl Meets Boy, à cette occasion. En 2017, elle fait paraitre un album de reprises : Iconic (Message 4 America) dans lequel elle reprend le titre America de Prince.

Conclusion / Héritage[]

A bien des égards, Sheila E est l'une des figures les plus importantes de la galaxie Prince. Au delà d'avoir fait paraître trois albums sur son label, et de connaître une brillante carrière ensuite, elle a régulièrement alimenté le groupe de Prince avec des musiciens talentueux au fil des années, qui ont été eux aussi déterminants dans l'évolution de la musique de Prince. Cependant, certains de ses propos durant les dernières années ont amené des fans à se détourner d'elle car elle ne souhaitait plus évoquer ses relations musicales ou personnelles avec Prince. Son positionnement après avril 2016 comme principale collaboratrice a également fait grincer des dents et a semblé opportuniste. Il n'en demeure pas moins que Sheila E reste une star à part entière et un témoin clé des meilleures années de Prince.

Advertisement