Wiki Calhounsquare
Advertisement

Le film Sign '☮' The Times est le troisième film de Prince après Purple Rain et Under The Cherry Moon. Il est sorti en salles le 20 novembre 1987 aux Etats-Unis, et dans les mois qui suivirent (jusqu'en 1990) dans le reste du monde.

Affiche-film-prince-sign-o-the-times-129636

Affiche du film (U.S.)

Genèse[]

Le film Sign '☮' The Times vient à la suite de l'album du même nom, qui a donné lieu à une tournée européenne en mai et juin 1987. A l'occasion des derniers concerts de cette tournée donnés en Hollande, Prince décide d'engager une équipe de tournage pour les filmer. Cette décision prise à la dernière minute surprit beaucoup de monde dans l'entourage de Prince, et impliquait qu'il n'y ait pas de tournée américaine pour continuer à promouvoir l'album. L'idée était de diffuser aux États-Unis un film-concert en lieu et place d'une tournée.

Enregistrement et tournage[]

Le contenu musical du film est tiré de quatre dates différentes : Rotterdam (26, 27 ,28 juin) et Anvers (29 juin). Les pistes sonores ont ensuite été retravaillées aux studios Paisley Park, durant l'été.

Les images tournées lors des quatre dates prévues pour le tournage se sont avérées trop sombres et difficilement exploitables. L'essentiel du film consiste donc en des images tournées a posteriori sur la scène des studios Paisley Park du 18 au 24 juillet, avec le son en play-back. Quelques courtes vignettes en provenance des shows hollandais et belges sont intégrées au film. On y voit également un bref visuel des concerts de Paris Bercy.

Le clip de U Got The Look intégré au film a été tourné à Paris, lors de la journée de relâche du 16 juin 1987. Des invitations pour le tournage avaient été distribuées aux premiers rangs lors du concert de la veille.

Éditions[]

1988 laserdisc sott japan

Edition japonaise du Laserdisc Sign O The Times

Sign '☮' The Times est sorti en salles le 20 novembre 1987 aux États-Unis. Une édition au format vidéo VHS est parue en mai l'année suivante, ce qui fut l'occasion pour beaucoup d'européens de voir le film, sa projection en salles en Europe, Japon et Australie ayant eut lieu de façon très parcellaire. Une édition LD (Laserdisc) est parue en Allemagne et au Japon. A Paris, le film est resté à l'affiche plusieurs mois au Max Linder. en 1989/90.

Dans les années 2000/2010, plusieurs ré-éditions eurent lieu en vidéo dans des pays comme le Brésil ou le Japon, ou en distribution comme supplément bonus en Grande-Bretagne.

Une version remasterisée en 2K et son Dolby 5.1 est proposée dans les cinémas Pathé en novembre 2017.

Le contenu du film est le suivant :

  • Sign '☮' The Times
  • Play In The Sunshine
  • Little Red Corvette
  • Housequake
  • Slow Love
  • I Could Never Take The Place Of Your Man
  • Hot Thing
  • Now's The Time [cover de Charlie Parker]
  • If I Was Your Girlfriend
  • Forever In My Life
  • It's Gonna Be A Beautiful Night
  • The Cross
  • Sign '☮' The Times [studio instrumental / générique]

Analyse[]

1987 prince sott live

image tirée du film

Sign '☮' The Times est essentiellement le témoignage d'un concert de la tournée du même nom. On y retrouve l'essentiel du show, centré sur les morceaux de l'album. Le seul hit antérieur présent dans le film est Little Red Corvette, joué sous la forme d'un interstice au piano entre Play In The Sunshine et Housequake. Ainsi, les parties du show qui reprennent des morceaux phares comme Let's Go Crazy, 1999, When Doves Cry, Purple Rain, Girls & Boys, et Kiss sont absentes. Il en résulte que la durée du film est de 85 minutes alors qu'un concert réel prenait au moins deux heures.

La performance musicale et physique du show est phénoménale. Le groupe livre un son jazzy et pointu, et les titres de l'album sont transposés en live de façon brillante. La mise en scène est également très élaborée en regard des concerts d'autres artistes de la même époque. Elle reprend des éléments de décor de la pochette de l'album, ainsi que de multiples néons s'allumant selon les morceaux. Ainsi il y a un thème spécifique (lumières, décor, costumes...) pour chacun des morceaux. Pour le final (en concert), It's Gonna Be A Beautiful Night, on retrouve tous ces éléments en même temps, comme une sorte de feu d'artifice, ponctué par le passage de Prince derrière la batterie, et le rap de Sheila E dans un costume sexy à souhait. Tout au long du show, la présence de la danseuse Cat est également un élément essentiel.

Le clip du morceau U Got The Look est incorporé au spectacle comme une séance rêvée, ce qui est assez malin. On y voit des images filmées à Paris, devant le Moulin Rouge ou la Tour Eiffel.

Le film se présente comme un concert à proprement parler, il n'y a pas de scénario bien que de petites saynètes figurent entre certains morceaux, cependant on ne comprend pas vraiment leur signification. Elles permettent juste de marquer une pause avant le morceau suivant.

Réception[]

Le film a bénéficié d'un relatif succès tant sur le plan critique que sur le plan commercial. Il a rapporté au final 3 millions de dollars pour son exploitation dans les cinémas US, où il était proposé dans 234 salles le premier week-end. Le budget initial du film n'est pas connu, il est difficile de dire s'il a été rentable. Cependant, puisque filmé presque intégralement à Paisley Park, les coûts de production ont du être limités.

Advertisement